Les retraites ou la parabole des pères prodigues

Par Mehdi Benchoufi, Président du Club Jade.

En l’état des propositions du gouvernement, le report de l’âge légal à 62 ans ne pourvoyant qu’à la moitié des besoins de financement de notre système, il s’en faudra peu pour que cette réforme paraisse aux plus jeunes comme la création d’une classe de privilégiés d’une part et sa classe d’obligés d’autre part. Or, nous savons bien que la force des fils qui se tissent entre les générations est une, sinon la garantie de la solidité de notre pacte social. Car la génération de jeunes actifs d’aujourd’hui, contrairement à son aînée, subit une triple peine : crise plus sous-emploi plus dette forment un prêt-à-imploser

, relativement auquel la situation de plein emploi de la génération du baby-boom et la dette de financement des retraites de cette même génération assurée par ses cadettes apparaît comme une façon de parabole des pères prodigues. Cette contribution est celle d’un jeune actif et d’un sénior actif préoccupés par la question clé de la pérennité de notre système de retraite par répartition.

Si la déroute de nos finances sociales commandent une réforme en profondeur, la polarisation de la réforme autour du chiffre-totem de l’âge légal de départ à la retraite laisse à croire que le gouvernement cherche davantage à décocher des symboles, qu’à embrasser la juste complexité du problème. Une réforme en profondeur est pourtant possible et ne peut aller que dans le droit fil d’un progrès social. Si cette dernière notion a du sens, c’est précisément en ce qu’elle doit permettre à la fois de réunir les conditions d’une société solidaire, d’assurer un taux d’emploi satisfaisant pour toutes les tranches d’âge ainsi que d’attribuer une certaine dignité au travail.

Or, le problème des retraites est le bout pendu au long fil du parcours professionnel. C’est à partir de ce dernier qu’il convient de penser la question. Le taux de retour à l’emploi pour un chômeur licencié à 55ans est nul et la France s’illustre par un des taux d’emplois des seniors les plus faibles d’Europe. La réforme aurait dû être l’occasion d’une nouvelle politique ambitieuse pour favoriser le maintien en emploi ou le recrutement des seniors. Les politiques dites de « vieillissement actif » dans les pays nordiques montrent que c’est possible, à condition de mettre en œuvre des politiques d’incitation à la formation, de gestion des carrières et des compétences, de santé au travail, d’aménagement du temps de travail en faveur des seniors. Ajoutons que, contrairement aux idées reçues qui tendent à opposer l’emploi des seniors et l’emploi des jeunes, toutes les études montrent que le taux d’emploi des seniors et celui des jeunes vont de pair.

Aussi bien, il faut se garder de croire qu’un travailleur à la carrière pénible renonce au travail en partant à la retraite, en réalité il refuse la pénibilité qui lui est attachée. Le niveau et la qualité de l’activité, portés à leur niveau optimal, contribueraient largement à l’équilibre de nos retraites. La nécessaire solidarité ne doit pas nous empêcher de travailler à la construction de parcours professionnel variés, dynamiques et évolutifs. Il est par nature évident de ne pas prolonger la souffrance une personne ayant porté des sacs de ciment pendant 40 ans. Mais, c’est ici qu’il faut affirmer qu’il appartient à notre système de formation continue d’assurer à chacun des trajectoires professionnelles plurielles et ascendantes qui sachent faire évoluer les carrières dans le sens d’une moindre pénibilité. Une étude récente(SHARE) montre d’ailleurs que l’exercice d’une activité professionnelle de qualité a des effets favorables sur le maintien de l’éveil cognitif chez les seniors.

La France gagnerait ainsi à s’inspirer du système de formation continue allemand. Il est courant, pour un travailleur allemand, d’interrompre plusieurs fois son activité professionnelle au profit d’une formation d’une ou deux années. En France, en sus de son faible déploiement, un des échecs de notre système de formation continue tient en ce que, contrairement à l’Allemagne, il ne rencontre que les cadres supérieurs. A la manière des consultations médicales de prévention systématiques qu’ont mises en place certains pays européens, la mise en place d’une consultation professionnelle régulière toutes les décades par exemple, afin de faire un bilan de l’activité professionnelle, et d’évoquer l’ensemble des formations possibles de manière à faire évoluer la carrière pourrait être utile.

Par ailleurs, l’imprévisibilité des retraites des actifs ayant eu une trajectoire professionnelle variée, c’est-à-dire les « polypensionnés », aussi bien que la carrière complexe des femmes ou de ceux dont la carrière aura été incomplète, générant alors de moindres retraites, compromettent gravement l’idée que la génération de jeunes actifs d’aujourd’hui pourraient se faire de la justice sociale. En effet, la réforme qui nous est proposée amènerait les seconds à cotiser jusqu’à 70 ans! Si la solidarité a du sens on ne peut alors que regretter que cette réforme n’ait pas envisagé le basculement vers un système de retraite unique, fondé sur un régime par points ou par comptes notionnels, à l’image de certains pays comme la Suède, alors que ce système par points est déjà à l’œuvre chez nous dans les régimes complémentaires (Agirc, Arcco). Il a l’extraordinaire avantage d’une grande lisibilité, de l’affirmation d’une justice inter-générationnelle et de tenir compte de l’évolution des tendances démographiques.

Cette réforme des retraites a été menée dans l’urgence, elle s’est certes focalisée sur des paramètres fondamentaux mais elle a oublié la réalité du fossé générationnel et des nouveaux parcours professionnels. Elle ne rétablira pas l’équilibre financier, ni à court terme, ni à long terme. Ne remettant pas en cause le manque de transparence du système actuel, ne prenant pas en compte ni les ruptures des parcours professionnels ni réellement les difficultés de l’emploi des seniors, elle ne contribuera pas à réduire le fossé générationnel qui continuera de miner la confiance dans le système. Cette réforme devra être remise en chantier et le plus tôt sera le mieux.

Are you relocating to a new residence? Are you scared of wondering exhausting work of shifting? Indeed, moving is a tedious issue. But often persons have to take these aches and pains. Moving includes a lot of works to be done like packaging of house things, locating or hiring trucks for shipment, loading, unloading, rearranging, etc. All these chores are very tiresome and problematic. But you can make your relocation more straightforward and trouble-free by hiring a certified relocating firm.

 

Even though you use a reputable Packers and Movers agency you should do some home works to decrease your future stresses. Always try to pack the goods category wise. Keep electronics belongings together as they need particular handling while moving and even a little error can cause heavy loss to you. Ask your movers to pack then very carefully and effectively. Arrange the clothing loads in separate bags. Also manage to pack the apparel separately for different members of family because this will help you in re-arranging. Before packaging the kitchen things, make sure that the boxes are either empty or air tight to avoid hassle. Also always try to carry the fuel container in empty status for safety reasons. Ask the relocating company to pack the scenery and other fragile things in foam or other dedicated padded product packaging resources.

 

At the time of loading ask them to ensure that safe and sound shipment of your valuable home things. Even if your office is shifting take the same care with specific emphasis on electronic things. Arrange the cord independently for diverse system to stay away from bedlam. Also arrange safe transportation for files and document. Ensure that you back-up file of every important folder in CDs, Pen Drive, DVDs, etc.

In addition to these vigilant actions, always try to find the reputable firm for packaging and relocating your commodities. It is likely that your items may be lost or broken whilst the progression of shipment. But with the support of one of trustworthy packers and movers you may make the shipment of your valuable belongings and assets secure and damage free.

 

It is significant to inform you that the Packers and Movers of Bangalore are quite economical. They will save your substantial valuable time. These relocating firms produce simple service. Bangalore Packers and Movers are quite renowned for safeguarded relocating. With Packers Movers Bangalore, you will be surely got benefited on your home shifting.

 

Helpful Resources: Packers and Movers Bangalore

For more information on Packers and Movers in Bangalore; please visit the site http://6th.in/packers-and-movers-bangalore/

 

For more information about Packers and Movers Mumbai, please visit the site http://6th.in/packers-and-movers-mumbai/

 

For more information on Packers and Movers Pune; please visit the site http://www.localpackersmoversinpune.in/