La responsabilité politique

Par Olivier Lecomte, professeur de finance à l’Ecole centrale Paris, Vice-Président du Club Jade. Publié dans le Monde.fr. le 21 juin 2010.

Il y a quelques semaines, alors que les remous causés par l’ampleur de l’endettement des Etats de la zone euro enflaient, la classe politique fut une nouvelle fois plongée dans un vif débat sur les déficits et la «rigueur».

Au milieu du tumulte, émergea une demande nouvelle pour que soient instituées, en matière budgétaire, des «contraintes strictes», qui s’imposeraient aux gouvernements. La commission européenne ouvrait le feu en suggérant un contrôle a priori des budgets nationaux ; Nicolas Sarkozy, qui ne voulait pas être en reste, embrayait en proposant l’inscription, dans la Constitution, d’une règle d’équilibre budgétaire (formulée dans des termes alambiqués qui en disent long sur la réalité de l’intention). L’heure était grave.

LIRE LA SUITE...

Il faut aussi appliquer la régulation au financement privé des partis politiques.

Par Thomas Guénolé, doctorant ès science politique (Sciences Po - CEVIPOF) et secrétaire général du Club JADE. Publié dans Le Monde les 8 et 9 août 2010.

Après avoir empoisonné des années durant les chroniques judiciaires, le financement de la vie politique par l’argent privé pose à présent un problème de contournement de la réglementation en vigueur.

Si cette dérive appelle une réponse proportionnée et ciblée, elle ne doit pas occulter l’enjeu de l’équité d’accès à l’argent public. En d’autres termes, c’est un effort global de régulation qui doit être entrepris.

LIRE LA SUITE...

Le vote par note ou moderniser la démocratie

Par Mehdi Benchoufi, médecin et président du club JADE. Publié dans Les Echos le 31 août 2010. 

Tous les observateurs de la vie publique concourent à frapper les élections d’une légitimité et d’une représentativité décroissantes. Ne convient-il pas alors d’interroger, sous le prisme de la structure même du vote, l’abstention et l’absence d’enthousiasme démocratique de citoyens qui, parfois, perçoivent le geste électoral comme une corvée administrative au choix contraint, se ressentant ainsi davantage comme des usagés plutôt que des usagers du système démocratique ?

LIRE LA SUITE...

Circonscriptions, lobbying, investitures : pour une modernisation de la politique

Par Thomas Guénolé, secrétaire général du club JADE. Publié dans Les Echos le 7 septembre 2010.

La classe politique bruisse de la rumeur d’une prochaine initiative du chef de l’Etat dans le sens d’une limitation du cumul des mandats. Parallèlement, une autre rumeur fait état d’une initiative identique en préparation au Parti socialiste, par le biais du référendum d’initiative populaire introduit dans la Constitution en 2008 mais pour lequel, par parenthèse, la loi organique nécessaire n’a pas encore été adoptée. L’idée d’élus se consacrant à plein temps à leur mandat est heureuse. Cependant, s’y cantonner néglige ce triangle des Bermudes où disparaît l’intérêt des électeurs, composé des circonscriptions électorales à couleur politique garantie, du poids du lobbying et du verrouillage des investitures des candidats.

LIRE LA SUITE...

Dernier ouvrage d'Aymeric Bourdin : "Le numérique : locomotive de la 3ème révolution industrielle ?"

Aymeric Bourdin, fondateur de Necstep Conseil, spécialisé dans les études stratégiques et la communication institutionnelle, publie son ouvrage Le numérique : locomotive de la 3ème révolution industrielle ?.

Retrouvez la présentation du livre : "Le numérique : locomotive de la 3ème révolution industrielle ?"

LIRE LA SUITE...